Yelp : réseau social, géolocalisation et e-réputation

logo yelpYelp se lance en France et a déjà conquis le Canada, le Royaume-Uni et l’Irlande. Site web massivement 2.0, ce réseau social utilise lui même d’autres réseaux et propose de nombreux services d’interconnexion. C’est aussi un outil qui permet de trouver des services ou des fournisseurs locaux. Mais le plus intéressant dans ce site, c’est la possibilité de laisser des critiques sur le boulanger du quartier par exemple ou encore votre bar préféré. Ça permet de savoir avant de sortir de chez soit quel endroit est bien… ou pas !

Vous souhaitez savoir si le dentiste au bout de votre rue est compétent ? Il suffit de se connecter sur Yelp et de lire les critiques de la communauté à propos de celui-ci.

Le concept est au final très simple et existe déjà mais ce site à la différence de beaucoup d’autres a une communauté très active. Le site est en ligne depuis peu de temps en France mais on retrouve déjà pas mal de choses intéressantes.

Les raisons du succès : réseau social + géolocalisation + e-réputation

Je pense que ce site est dans l’air du temps et utilise tous les outils disponibles du moment. Dès l’inscription, on vous propose la connexion à votre compte Facebook afin de récupérer votre photo de profil. L’objectif de ce type de manœuvre est d’interconnecté tous vos réseaux sociaux.

Personnellement, même si on connait la politiques de sécurité de Facebook, je n’aime pas trop pour le moment mélanger mon compte facebook avec d’autres services web (ce n’est qu’une question de temps je pense). En plus je viens de lire sur TechCrunch qu’une faille a été découverte sur Yelp à propos de Facebook !

L’interface est personnalisée en fonction de votre zone géographique et on retrouve par exemple les meilleurs restaurants près de chez vous. Je trouve ça très pratique. Qui n’aurait pas voulu être prévenu qu’un restaurant ne faisait que réchauffer des plats surgelés ?

screen yelp

 

Des applications mobiles sont bien sûr disponibles afin de donner son avis en live et ce, sur la plupart des plates-formes mobiles.

Au niveau du business plan, c’est difficile à déterminer pour le moment sur la version française puisque Yelp s’est engagé à ne pas mettre de publicité pendant la première année. J’imagine qu’avec les outils de géolocalisation mis en place sur l’interface principale, la rentabilité ne devrait pas faire défaut. Surtout quand Yelp annonce un CA en 2009 de 50 millions de dollars. Ça laisse rêveur.

En conclusion :

Yelp est un service prometteur qui reprend le meilleurs des réseaux sociaux. Reste à voir si la croissance de la communauté va continuer à grimper car comme tout site web 2.0, l’acteur c’est avant tout l’utilisateur. J’espère aussi que la publicité ne sera pas omniprésente et qu’il sera clairement indiqué qu’il s’agit bien de pub.

La e-réputation des entreprises est mise en jeu avec ce site. On imagine déjà les plaintes de certaines sociétés contre des commentaires négatifs de la part des utilisateurs. Mais sur Yelp, place au consommateur !

En savoir plus :

interview de Jeremy Stoppleman, fondateur de Yelp.

concurrent direct de Yelp : qype.fr

Laisser un commentaire